Les assassinats de Saône-et-Loire

"On se rappelle, écrit notre correspondant de Dijon, que, ces temps derniers, de nombreux assassinats ont été commis dans Saône-et-Loire et que quatre mauvais sujets, actuellement à la prison de Chalon-sur-Saône, sont accusés d'être les auteurs de ces crimes. Un complice avait fait des aveux complets au juge d'instruction et s'était suicidé après.
C'est pour vérifier ces aveux que, par commission rogatoire, le parquet de Dijon s'est rendu à Vielverge (Côte d'Or) pour procéder à une enquête, le nommé Alfred Lagneau, boucher à Vielverge, actuellement détenu à la prison de Chalon, étant impliqué dans cette affaire.
Des photographies de ses codétenus, accusés de vols et d'assassinats, ont été présentés aux habitants qui les ont tous reconnus pour être trois rôdeurs que Lagneau hébergea chez lui un certain temps sous prétexte de leur faire réparer le toit de sa maison et qui, en réalité, d'après les aveux en question, combinaient tout simplement avec lui les crimes à commettre.
À l'époque où ces individus étaient à Vielverge, un vol avec effraction a été commis la nuit au domicile et au préjudice de Mme veuve Moreau-Robert, âgée de quatre-vingts ans ; les malfaiteurs l'avaient bâillonnée, puis ligottée et enfouie sous ses couvertures. Tous les meubles et toutes les chambres avaient été mis au pillage et l'argent avait disparu.
L'enquête, conduite à cette époque avec toute l'activité désirable, n'avait donné aucun résultat sur cette affaire, qui avait absolument terrorisé la population de Vielverge ; aujourd'hui les individus dénoncés sont reconnus par les habitants, rien qu'au vu des photographies."